SITE EN TRAVAUX...

 

Prochainement remit à jour.

 

Merci pour votre compréhension

La météo

Les conseils :


- Prenez le temps et la bonne clé.
- Ne forcez pas
- Détectez toutes anomalies de rupture.
- Évitez l'Obscurité.


- Faite confiance au bon serrurier !

 

Diagnostiquer une serrure prête à lâcher, ça peut servir, et ainsi, éviter de grosses dépenses.

  


- Prenez les mesures raisonnables pour atténuer les conséquences du sinistre. Exemple : couper le courant, déplacer les meubles, couper l‘eau, ...

- Rassemblez les preuves qui pourront servir à régler le sinistre.

- Prenez des photos des places et des meubles endommagés (n‘hésitez pas à utiliser l‘appareil photo).

- Dressez la liste des objets endommagés sans commencer au préalable, un nettoyage, au risque de vous perdre.

- Mettez les objets endommagés ou menacés à l'abri.

- Contactez dès que possible, votre courtier ou votre compagnie d‘assurance.

- Envoyez-lui une description des circonstances de l'accident. Photos, liste des objets endommagés, avec factures d‘achat, si possible.

- Réglez la garde de vos enfants, si tel est le cas.

- Trouvez un serrurier ou un menuisier (2 en 1 dépannage, par exemple).

- Évitez de jeter les objets endommagés, il se peut que l'expert veuille les examiner au moment de son expertise.

 

Que faire en cas de dommages à votre habitation ou à son contenu ?

 

- Contrôlez avant tout vos moyens de paiement. Retrouvez-vous vos chèques, vos cartes de débit et votre monnaie ?

- Contactez sans attendre card stop (070/344.344) si vous ne les retrouvez pas.

- Prenez des photos de la situation ainsi que des dommages (n’hésitez pas à utiliser l’appareil photo).

- Listez les objets manquants.

- Bloquez les portes ou fenêtres si celles-ci ne se ferment plus correctement.

- Contactez dans les 24h la police pour porter plainte.

- Contactez dès que possible,votre courtier ou votre compagnie d’assurance.

- Envoyez-lui une description des faits (l’explication que vous avez donné à la police), les photos la liste des dommages (comme une porte abimée), les objets volés. Joignez-y une copie des factures d’achat en votre possession, et le numéro du PV reçu par la police.

- Trouvez un serrurier ou un menuisier (2 en 1 dépannage, par exemple).  Joignable jour et nuit, 7 jours sur 7.

 

Que faire en cas de vol (avec ou sans effraction) ?

Comment sécuriser son entrée ?

La porte d’entrée représente le point le plus sensible de l’habitation, forcé dans la plupart des cambriolages. La sécurité passe donc, en priorité, par une protection de la porte principale, qui peut s’exercer à plusieurs niveaux.

Une serrure efficace.


Même si une serrure solide n’offre pas une garantie anti-effraction absolue, son pouvoir de dissuasion constitue une première étape de sécurité. Plus elle offrira de résistance, plus le pouvoir de dissuasion et la perturbation pour les intrus seront grands. Constituée de deux éléments principaux, le boîtier et le cylindre, c’est le second qui renforce la sécurité de la serrure, puisque c’est lui qui agit sur le système d’ouverture. Le cylindre doit résister au crochetage, au perçage et à l’arrachement. 

Il existe une classification des cylindres, établie selon le temps de résistance à l’agression. Elle suit une norme de résistance aux effractions A2P et le dernier chiffre représente le nombre de points de fermeture. Le délai de forçage d’un cylindre A2P1 est estimé à 5mn, 10 pour un A2P2 et 15 pour un A2P3.

Les prix augmentent avec le niveau de sécurité. Compter entre 50 et 200 € pour une serrure simple, de 300 à 1000 € pour une serrure multipoints avec la pose.

Une porte protégée.


Si la serrure est réellement dissuasive, c’est la porte qui risque d’être forcée. Le
blindage est donc un complément indispensable.

On peut envisager plusieurs niveaux de blindage : cadre, porte ou bloc cadre-porte. Le blindage de l’encadrement empêche les tentatives d’effraction au pied de biche tandis qu'une porte existante peut être renforcée par la pose de plaques métalliques. Le prix évoluera selon l’épaisseur des plaques d’acier (au moins 2 mm pour être efficace).

L’idéal réside dans l’installation d’un ensemble complet. Un bloc blindé comporte cadre, porte, et serrure pour offrir une sécurité maximale. Comme pour les serrures, une classification A2B BP établit les degrés de résistance, le plus élevé étant le A2B BP3. La gamme de prix est large, de 1 500 à 6 000 €,  le coût grimpant rapidement pour une porte sur mesure. Pour en savoir plus sur les prix, contactez : 2 en 1 dépannage.

Outre la sécurité garantit contre les effractions, les portes blindées présentent une protection contre le feu, ainsi qu’une isolation thermique et acoustique non négligeables. De plus, l’évolution du marché a produit des portes blindées élégantes et plus légères que les portes d’autrefois.

Une alarme.


L’alarme de maison est le troisième élément d’une protection complète. Parmi toutes celles qui existent, le marché des alarmes anti-effraction se partage entre alarmes sans fil, fonctionnant par ondes radio, faciles à installer, dont le prix se situe entre 200-700 €, et alarmes filaires, plus performantes mais plus coûteuses à la pose dont le prix sera fonction de la taille de l’habitation. Pour en savoir plus : Consultez-nous.

Si l’alarme est reliée à un dispositif de télésurveillance, il convient d’y ajouter le prix du contrat.